La Warner réplique, et il était temps. Avec la constellation de plateformes à streaming qui se densifie tous les jours un peu plus. On peu comprendre. Mais là n’est pas le challenge, pour ce nouveau challenger – qui n’en est pas un – qui porte le nom de Hbo Max. Non, le Maximilien a pour job de faire plus, pour plus cher, et moins neuf. Explications.

Dans la liste des innovateurs du streaming, Hulu, Netflix, Amazon et cie se sont déjà positionnés. Désormais, c’est Disney, Apple, Cbs, Peacock, et d’autres qui se joignent à la fête. A grand coup de milliards de dollars investis dans le contenu exclusive au digital.

AT&T a du donc constater l’absurdité de l’absence d’exploitation de ce segment de marché, alors qu’elle détient un catalogue impressionnant au travers de ses filiales, jugez donc :
Adult Swim, Cnn, Tnt, Tbs, Crunchyroll, NewLine, Dc, CastleRock, Cw & la MGM.

Ajoutons à cela le partnership avec la BBC, pour récupérer DoctorWho certainement, et on se dit bien que cette annonce faite aux investisseurs a bien pour objectif de rallier les foules autour de l’ouverture prévue pour Mai 2020. Le tarif ? Plus du double que les 7 dollars de Disney+ et plus du 13 dollars de Netflix. Pour rappel, Hbo Now coute 15 dollars par mois.

Alors la question que tout fan de DC se pose : est ce qu’on va oublier le coup de pelle dans la figure qu’était l’annulation des exclus de la plateforme DCUniverse, celle-ci est censé survivre, et garantir la meilleure expérience de consultation et lecture. Mais Hbo Max se veut clairement comme étant le one-stop shop de la maison Warner. A ce moment là, on se dit qu’il s’agit peut être d’une bonne occasion pour rafraichir le line-up.

Et ben non, le rachat d’Otter Media nous explique bien que les actionnaire de la Warner souhaitent en priorité reconstruire de l’affect autour de leurs propriétés intellectuelles plutot que de reprendre à zéro l’approche de séduction de la clientèle. La preuve en est la liste d’annonces timides : Un nouveau Game of Thrones, une série GreenLantern, Denis Villeneuve pour Dune, une série Gremlins animée, Station Eleven (du post-apo), et l’intégralité des tv-shows de TheCw.

BURBANK, CALIFORNIA – OCTOBER 29: John Stankey, President & Chief Operating Officer of AT&T and Chief Executive Officer of WarnerMedia, speaks onstage at HBO Max WarnerMedia Investor Day Presentation at Warner Bros. Studios on October 29, 2019 in Burbank, California. (Photo by Presley Ann/Getty Images for WarnerMedia)

Rendez-vous en printemps 2020.
Juste après Black Widow et juste avant WonderWoman 1984.

Articles similaires

Laisser un commentaire